Blog WhatsApp

Rendre vos données et communications aussi protégées que possible a toujours été une priorité de WhatsApp. Et aujourd'hui, nous sommes heureux de vous annoncer que nous avons réalisé une avancée technologique faisant de WhatsApp l'un des leaders dans la protection de vos communications privées : le chiffrement de bout en bout complet. Dès à présent, lorsque vous et vos contacts utilisez les dernières versions de l'application, chaque appel que vous passez et chaque message, photo, vidéo, document et message vocal que vous envoyez est chiffré de bout en bout par défaut. Cela comprend aussi les discussions de groupe.

L'idée est simple : quand vous envoyez un message, la seule personne qui peut le lire est la personne ou le groupe à qui vous l'envoyez. Personne ne peut voir le contenu du message. Aucun cybercriminel. Aucun pirate. Aucun régime oppressif. Pas même nous. Le chiffrement de bout en bout aide à rendre privée la communication via WhatsApp. Un peu comme une conversation en face-à-face.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur le fonctionnement du chiffrement de bout en bout, vous pouvez consulter cette page. Mais tout ce que vous devez savoir est que les messages chiffrés de bout en bout peuvent être lus uniquement par les destinataires choisis. Et si vous utilisez la dernière version de WhatsApp, vous n'avez pas besoin de faire quoique ce soit pour que vos messages soient chiffrés : le chiffrement de bout en bout est activé par défaut et constamment.

Nous vivons dans un monde dans lequel nos données sont plus numérisées que jamais auparavant. Chaque jour, nous voyons des histoires dans lesquelles des dossiers confidentiels ont été consultés sans autorisation ou volés. Et si rien n'est fait, plus de personnes risqueront de voir leurs informations confidentielles et communications attaquées dans les années à venir. Heureusement, le chiffrement de bout en bout nous protège de ces vulnérabilités.

Le chiffrement est l'un des outils les plus importants qu'ont les gouvernements, entreprises et individus pour promouvoir la sûreté et sécurité en cette nouvelle ère numérique. Récemment, il y a eu beaucoup de discussions concernant les services de chiffrement et le travail des forces de l'ordre. Bien que nous avons conscience que l'important travail des forces de l'ordre est de protéger les individus, les tentatives d'affaiblir le chiffrement risquent d'exposer les informations des gens et de les rendre accessibles aux cybercriminels, pirates et aux États voyous.

Bien que WhatsApp soit parmi les quelques plateformes de communications qui ont développé le chiffrement de bout en bout complet par défaut pour tout ce que vous faites, nous espérons que cela représentera le futur de la communication personnelle.

Le désir de protéger les communications privées des individus est l'une de nos convictions fondamentales à WhatsApp, et pour moi, c'est personnel. J'ai grandi en URSS pendant le régime communiste et le fait que les gens ne pouvaient pas parler librement est l'une des raisons pour lesquelles ma famille a emménagé aux États-Unis.

Aujourd'hui, plus d'un milliard de personnes utilisent WhatsApp pour rester en contact avec leurs amis et familles partout dans le monde. À présent, chacune de ces personnes peut parler librement et en toute sécurité sur WhatsApp.

Jan et Brian

Plus tôt cette semaine, WhatsApp a eu sept ans. Ça a été une expérience formidable et pour les mois à venir, nous accentuons nos efforts sur les fonctionnalités de sécurité et d'autres façons de rester en contact avec les personnes qui comptent pour vous.

Cependant, un anniversaire est aussi une bonne occasion de contempler le chemin parcouru. Lorsque nous avons lancé WhatsApp en 2009, les gens utilisaient leurs appareils mobiles d'une façon bien différente d'aujourd'hui. Près de 70% des smartphones achetés à l'époque avaient des systèmes d'exploitation BlackBerry et Nokia. Les systèmes d'exploitation mobiles offerts par Google, Apple et Microsoft (qui représentent 99,5% des ventes aujourd'hui) représentaient moins de 25% des ventes d'appareils mobiles à l'époque.

En nous tournant vers les sept prochaines années, nous souhaitons concentrer nos efforts sur les plateformes mobiles les plus utilisées. Ainsi, d'ici fin 2016, nous cesserons l'assistance de WhatsApp Messenger pour les plateformes mobiles suivantes :

  • BlackBerry OS et BlackBerry 10
  • Nokia S40
  • Nokia Symbian S60
  • Android 2.1 et Android 2.2
  • Windows Phone 7
  • iPhone 3GS/iOS 6

Bien que ces appareils mobiles ont eu une part importante dans notre histoire, ils n'offrent plus le type de capacités dont nous avons besoin pour étendre les futures fonctionnalités de notre application.

Ce fut une décision dure à prendre, mais il s'agit de la bonne afin d'offrir aux gens de meilleures façons de rester en contact avec leurs amis, famille et proches utilisant WhatsApp. Si vous utilisez un des appareils concernés, nous vous recommandons de passer à un nouvel Android, iPhone ou Windows Phone avant la fin de l'année 2016 pour pouvoir poursuivre l'utilisation de WhatsApp.

MISE À JOUR : Vous ne pourrez plus utiliser WhatsApp sur les plates-formes suivantes :

  • Nokia Symbian S60 après le 30 juin 2017
  • BlackBerry OS et BlackBerry 10 après le 31 décembre 2017
  • Windows Phone 8.0 et antérieur après le 31 décembre 2017
  • Nokia S40 après le 31 décembre 2018
  • Android aux versions 2.3.7 et antérieures après le 1er février 2020

Remarque : Étant donné que nous avons cessé le développement de ces plates-formes, certaines fonctionnalités pourraient cesser de fonctionner à tout moment.

À ce jour, un milliard de personnes utilisent WhatsApp.

Cela signifie que près d'une personne sur sept sur Terre utilise WhatsApp tous les mois pour rester en contact avec ses proches, amis et famille.

Nous sommes fiers d'avoir franchi cette étape, et nous sommes admiratifs devant les usages extraordinaires que vous avez fait de WhatsApp. Qu'il s'agisse de partager des informations vitales au cours d'une catastrophe naturelle ou d'urgences sanitaires, de trouver un rencard, de développer une petite entreprise, d'acheter une bague de fiançailles, ou de rechercher une vie meilleure – nous nous sentons honorés de représenter une petite partie de ce que les gens font pour rendre leur vie et celle des autres meilleure.

Et pourtant, malgré tous les progrès que nous avons accompli ensemble au cours des sept dernières années, notre mission n'a jamais changé. WhatsApp a débuté avec une idée simple : s'assurer que tout le monde puisse rester en contact avec sa famille, ses amis, et ce, n'importe où sur la planète, sans frais ni artifices.

Ainsi, alors que nous célébrons cet accomplissement, notre objectif reste le même. Chaque jour, notre équipe continue à travailler à l'amélioration de la rapidité, fiabilité et simplicité de WhatsApp. Nous sommes heureux de voir où nous en sommes arrivés. Mais à présent, on se remet au travail, car il nous reste six milliards de personnes à connecter sur WhatsApp et un long chemin à parcourir.

Près d'un milliard de personnes à travers le monde comptent sur WhatsApp pour rester en contact avec leurs amis et famille. Du jeune père en Indonésie qui partage des photos avec sa famille à l'étudiante espagnole qui prend des nouvelles de ses amis à la maison, en passant par le docteur au Brésil qui reste en contact avec ses patients, les gens souhaitent que WhatsApp soit rapide, simple et fiable.

C'est pour cela que nous sommes heureux d'annoncer que WhatsApp ne facturera plus de frais d'abonnement. Pendant de nombreuses années, nous avons demandé à certaines personnes de payer pour pouvoir utiliser WhatsApp après la première année. En nous développant, nous avons réalisé que cette approche ne fonctionnait pas comme prévu. Beaucoup d'utilisateurs de WhatsApp n'ont pas de numéro de carte de crédit et ils craignaient de perdre l'accès à leurs amis et famille après la première année d'utilisation. Ainsi, au cours des prochaines semaines, nous retirerons les frais des différentes versions de notre application et WhatsApp ne vous facturera plus pour nos services.

Bien entendu, les gens vont se demander comment nous avons l'intention de maintenir WhatsApp sans les frais d'abonnement et si ce communiqué signifie que nous lançons les publicités tierces. La réponse est non. Dès cette année, nous allons tester des outils qui vous permettront d'utiliser WhatsApp pour communiquer avec des entreprises et organisations dont vous souhaitez entendre parler. Il pourrait s'agir de communiquer avec votre banque concernant une récente transaction potentiellement frauduleuse, ou communiquer avec une compagnie aérienne concernant un vol retardé. Nous recevons tous ce type de messages partout de nos jours (par SMS et appels téléphoniques), ainsi, nous voulons tester ces nouveaux outils pour les rendre facile d'utilisation sur WhatsApp, tout en garantissant une expérience sans publicités tierces ni spam.

Nous espérons que vous appréciez les projets de WhatsApp et nous sommes impatient d'avoir votre retour.

Aujourd'hui, pour la première fois, les millions d'entre-vous auront la possibilité d'utiliser WhatsApp dans le navigateur Web de votre ordinateur. WhatsApp Web est simplement une extension de votre téléphone : le navigateur Web reflète les discussions et les messages de votre téléphone portable ; ce qui signifie que tous vos messages sont toujours dans votre téléphone.

Pour connecter WhatsApp à votre navigateur Web, il vous suffit d'ouvrir https://web.whatsapp.com dans votre navigateur Google Chrome. Sur le site Web, vous verrez un QR code. Ouvrez WhatsApp dans votre téléphone et scannez le code en utilisant votre téléphone. Vous pouvez désormais utiliser WhatsApp Web. Vous avez maintenant associé WhatsApp de votre téléphone avec WhatsApp Web. Votre téléphone doit être connecté à Internet afin de faire fonctionner WhatsApp Web. Ainsi, assurez-vous de bien installer la dernière version de WhatsApp sur votre téléphone. Malheureusement pour l'instant, WhatsApp Web n'est pas disponible pour nos utilisateurs iOS en raison des limites d'Apple.

Nous espérons vraiment que vous trouverez WhatsApp Web utile dans votre vie quotidienne.

Merci à vous tous ! Un demi-milliard de personnes dans le monde entier sont désormais des utilisateurs réguliers et actifs de WhatsApp. Au cours des derniers mois, nous nous sommes développé rapidement dans les pays comme le Brésil, l'Inde, le Mexique et la Russie. Nos utilisateurs partagent également plus de 700 millions de photos et 100 millions de vidéos chaque jour. Nous pourrions nous étendre sur le sujet, mais pour l'instant, il est plus important que nous revenions au travail - car ici à WhatsApp, nous ne faisons que commencer.

Depuis l'annonce de notre partenariat à venir avec Facebook, nous avons été sincérement touchés part l'attention que notre histoire a reçu. En tant qu'entreprise, nous sommes heureux de continuer à offrir au plus de personnes possible la chance de rester en contact avec des amis et proches, et ce, peu importe où ils se trouvent ou vivent.

Malheureusement, il y a eu aussi beaucoup d'informations erronées et négligentes qui ont circulé concernant ce que notre futur partenariat signifie pour les données et la confidentialité des utilisateurs de WhatsApp.

Je voudrais rétablir les faits.

Avant tout, je tiens à m'assurer que vous comprenez à quel point le principe de communication privée est important pour moi. Il s'agit de quelque chose de très personnel. Je suis né en Ukraine et j'ai grandi en Union soviétique dans les années 1980. L'un de mes souvenirs les plus marquants de cette période est une phrase de ma mère que j'entendais fréquemment lorsqu'elle était au téléphone : "Ce n'est pas une conversation à avoir au téléphone. Je te parlerais en personne". Le fait que nous ne pouvions pas communiquer librement sans craindre que nos communications seraient surveillées par le KGB est, en partie, la raison pour laquelle nous avons emménagé au États-Unis lorsque j'étais adolescent.

Le respect pour votre confidentialité est ancrée dans notre ADN et nous avons créé WhatsApp avec l'objectif d'en savoir aussi peu que possible sur vous : Vous n'avez pas à nous donner votre nom et nous ne vous demandons pas votre adresse e-mail. Nous ne connaissons pas votre date d'anniversaire. Nous ne connaissons pas l'adresse de votre habitation. Nous ne savons pas où vous travaillez. Nous ne savons pas ce que vous aimez, ce que vous recherchez sur Internet ou nous ne collectons pas votre localisation GPS. Aucune de ces données n'a été collectée et stockée par WhatsApp et nous n'avons absolument pas l'intention de changer cela.

Si ce partenariat avec Facebook signifiait que nous devrions changer nos valeurs, nous ne l'aurions pas fait. Au lieu de ça, nous formons un partenariat qui nous permettra de continuer à opérer indépendamment et de façon autonome. Nos valeurs fondamentales et croyances ne changeront pas. Nos principes ne changeront pas. Tout ce qui a fait de WhatsApp le leader de la messagerie personnelle sera toujours en place. Les spéculations contraires ne sont pas seulement infondées, elles sont irresponsables. Elles ont pour effet d'effrayer les gens en leur faisant penser que, soudainement, nous collectons tout un tas de nouvelles données. Cela est tout simplement faux et c'est important pour nous que vous le sachiez.

Ne vous y trompez pas : Notre futur partenariat avec Facebook ne compromettra pas la vision qui nous a mené jusqu'ici. Notre objectif reste d'honorer la promesse de WhatsApp au délà des frontières afin que les gens autour du monde aient la liberté de communiquer leurs pensées sans craintes.

Il y a près de cinq ans que nous avons fondé WhatsApp avec une mission simple : construire un produit génial qui peut être utilisé mondialement par tout le monde. Rien d'autre ne nous importait.

Aujourd'hui, nous annonçons un partenariat avec Facebook qui nous permettra de continuer à atteindre cette mission simple. Cela donnera à WhatsApp la flexibilité nécessaire pour se développer et s'étendre, tout en nous donnant plus de temps pour nous concentrer sur le développement d'un service de communication qui est aussi rapide, abordable et personnel que possible.

Voici ce qui va changer pour vous, nos utilisateurs : rien.

WhatsApp restera autonome et fonctionnera indépendamment. Vous pouvez continuer à profiter du service à moindre coûts. Vous pouvez continuer à utiliser WhatsApp n'importe où dans le monde entier ou avec n'importe quel Smartphones que vous utilisez. Et vous pouvez toujours compter sur le fait qu'il n'y aura absolument aucune publicité pour venir interrompre votre communication. Il n'y aurait pas eu de partenariat entre nos deux sociétés si nous avions eu à faire des compromis sur nos principes fondamentaux qui font l'identité de notre entreprise, notre vision et notre produit.

Sur une note personnelle, Brian et moi ne pourrions être plus fiers de faire partie d'une petite équipe qui, en un peu moins de cinq ans, a construit un service de communication qui prend désormais en charge plus de 450 millions d'utilisateurs actifs par mois dans le monde entier et plus de 320 millions d'utilisateurs actifs par jour. Ils ont aidé à redéfinir et révolutionner la communication du 21e siècle, et nous ne pourrions être plus reconnaissants.

Notre équipe a toujours cru que ni coût ni distance ne devrait jamais empêcher les gens de communiquer avec leurs amis et leurs proches, et nous ne nous reposerons pas jusqu'à ce que chacun, partout dans le monde puisse bénéficier de cette opportunité. Nous tenons à remercier tous nos utilisateurs et toutes les personnes dans notre vie qui ont rendu ce nouveau chapitre possible, et de nous avoir rejoint alors que nous continuons notre route sur ce chemin très spécial.

Il y a quelques courtes années, mon ami Brian et moi avons décidé de créer un service de messagerie avec un but simple : la meilleure expérience d'utilisation possible. Nous avons fait le pari que si notre équipe d'ingénieurs pouvait rendre l'échange de messages rapide, simple et personnel, nous pourrions facturer les gens directement pour ce service sans avoir recours aux agaçantes bannières de publicité, promotions de jeux et toutes ces autres "fonctionnalités" gênantes présentes dans plusieurs applications de messagerie.

Aujourd'hui, nous sommes fiers d'annoncer que grâce à vous, WhatsApp a franchi une nouvelle étape qu'aucun autre service de messagerie n'a atteint jusqu'ici : 400 millions d'utilisateurs actifs mensuels avec 100 millions d'utilisateurs actifs ajoutés au cours des 4 derniers mois. Ce n'est pas le nombre de personnes qui se sont simplement inscrits sur WhatsApp, c'est le nombre de personnes qui utilisent notre service chaque mois.

Lorsque nous disons que vous avez rendu cela possible, nous le disons sincèrement. WhatsApp n'a que 50 employés et la plupart d'entre nous sont des ingénieurs. Nous en sommes arrivés là sans dépenser un dollar pour des publicités ciblées ou de grandes campagnes marketing. Nous sommes ici grâce à toutes les personnes qui partagent leurs histoires WhatsApp avec des collègues, amis et proches. Ce sont des histoires que nous adorons entendre.

Il y avait une femme de Nouvelle-Zélande qui a emménagé en Afrique du Sud pour obtenir son doctorat. La semaine précédant son départ pour rentrer chez elle, elle a rencontré l'homme de ses rêves. Bien qu'ils vivaient à des milliers de kilomètres l'un de l'autre, elle nous a dit que WhatsApp leur a permis de se sentir plus proche que jamais.

Nous avons aussi entendu l'histoire d'une Britannique qui gère une association caritative en Ouganda. Elle nous a dit que son équipe sur place utilise WhatsApp quotidiennement pour envoyer des rapports, photos et vidéos des enfants qu'ils aident. Elle partage tout cela pour développer le soutien pour son association dans le monde entier.

Les médecins en Inde utilisent WhatsApp pour envoyer instantanément des images d'électrocardiogramme de patients qui ont subi une crise cardiaque; ce qui fait gagner un temps précieux et peut potentiellement sauver des vies. Dans les montagnes de Madrid, des secouristes ont utilisé WhatsApp pour localiser les randonneurs perdus et ont pu les sauver. Aujourd'hui, alors que je suis la crise politique actuelle en Ukraine, pays dans lequel je suis né et dans lequel j'ai vécu jusqu'à l'âge de 16 ans, je ne peux m'empêcher d'espérer que la prochaine grande histoire de WhatsApp sera celle de personnes utilisant le service pour dire ce qu'ils pensent librement et défendre leurs droits fondamentaux.

Notre objectif en créant WhatsApp était de donner du pouvoir aux gens grâce à la technologie et à la communication, peu importe où ils se trouvent et où ils vivent. Nous voulions améliorer un peu la vie des gens. Donc nous vous remercions d'avoir rendu cela possible. Merci d'avoir partagé vos histoires et, s'il vous plaît, continuez à les partager avec nous. Nous sommes impatients d'entendre comment vous allez utiliser WhatsApp.

À WhatsApp, nous avons passé beaucoup de temps à penser comment nous pouvons faire pour faciliter la communication, et nous savons que rien ne peut remplacer la voix d'un ami ou d'un membre de votre famille. Aujourd'hui, nous lançons une nouvelle fonctionnalité qui nous est importante : Les messages vocaux.

Nous lançons les Messages vocaux sur toutes les plate-formes simultanément. Nous avons travaillé avec acharnement afin de nous assurer que la fonctionnalité Messages vocaux fonctionne parfaitement sur l'iPhone et les appareils Android. Nous avons redoublé d'efforts afin que les utilisateurs de téléphones BlackBerry, Nokia et Windows Phone profitent de la même riche et forte expérience de messagerie vocale.

Pour en savoir plus sur le Message vocal et son fonctionnement, regardez cette vidéo :

Vous pouvez également lire notre article Q&R si vous souhaitez en savoir plus sur les Messages vocaux sur votre téléphone :

http://www.whatsapp.com/faq/link/voice_messaging.php

Nous espérons que vous apprécierez les Messages vocaux autant que nous avons pris plaisir à les développer.